Actualités

2014, l'engagement continue.

 En 2013 et ce début d'année 2014, les rencontres politiques et institutionnels ont été riches et nécessaires pour que nos GE soient reconnus. Il reste encore beaucoup à faire. Citons quelques rencontres politiques et institutionnelles :

  • la rencontre avec le ministère du travail,
  • la rencontre des préfets et préfets de région,
  • des conseil régionaux,
  • des organisations patronales
  • les députés et sénateurs de territoires.

Merci à tous les adhérents qui se sont prêtés au jeu de la communication du temps partagé pour le collectif agissant ainsi aussi pour nous-même. Ces moments d'échanges sont essentiels pour que nos représentants politiques prennent conscience de l'importance de nos outils au sein de leur territoire afin qu'ils soient des relais pour faire avancer nos propositions. Nos capacités de lobbying étant limitées, il nous faut faire preuve d'originalité et communiquer sur le fond sur ce qui touche nos territoire au plus profond : la solidarité et la responsabilité. Nous allons devoir poursuivre nos efforts cette année encore pour simplement être reconnu et considéré à notre juste place.

Nos revendications :

  • Une gouvernance responsable dans nos GE, constituée de chefs d'entreprises utilisateurs et responsables
  • Un fonctionnement économiquement équilibré et autonome
  • Une éthique des pratiques
  • La construction de maillages de postes pour conduire au CDI temps plein recherché
  • Favoriser l'essor du temps partagé à travers les groupements d'employeurs en actant leur rôle structurant dans la sécurisation des parcours professionnels : notamment en indiquant précisément que les GE sont l'outil idéal pour gérer les temps partiels car ils permettent le maillage de plusieurs postes à temps partiels pour en faire des temps pleins en CDI
  • Réformer les taxes qui pèsent injustement sur les groupements d'employeurs et ayant des conséquences directes sur le coût du travail et la compétitivité des entreprises adhérentes. Citons : la CFE CVAE, la taxe sur les CDD, la taxe sur les travailleurs handicapés...
  • Rétablir l'équilibre et l'équité entre les GE et les agences d'emploi. Pour rappel, le travail temporaire est très largement favorisé avec : des taux de charge URSSAF minorés (avec l'exonération FILLON majorée), l'exonération des sur charges de cotisation pôle emploi sur les CDD et pour finir la possibilité d'allonger et de raccourcir les contrats de travail mettant en difficulté l'engagement vertueux des chefs d'entreprises sociétalement responsables dans les GE. "Nous parlons actuellement de pacte de responsabilité, en voilà un concret qui fait ses preuves depuis près de 30 ans."
  • La revendication de la responsabilité solidaire comme lien et comme liant entre les entreprises, les salariés et leur territoire

 Cette année, nous ne ferons pas d'appel de cotisation, un courrier accompagné d'un accord d'adhésion sera adressé aux GE qui souhaitent soutenir l'action du SNGEM pour cette année 2014.

Plus que jamais il y a nécessité de se regrouper pour faire face aux enjeux économiques et sociaux ainsi qu'aux négociations des partenaires sociaux.

Appel à mobilisation des GE concernant l'accord national du 11 janvier 2013

Date de dernière mise à jour : 06/03/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site